• A vif !

     

    A vif !

    Synopsis : Plus qu'un grand chef, Adam Jones est une rock star de la cuisine, couronné par deux étoiles au guide Michelin. Grisé par le succès, arrogant et capricieux, il sombre dans l'alcool et la drogue. Quelques années plus tard il a retrouvé la voie de la sobriété, relance un restaurant à Londres, déterminé à obtenir une troisième étoile.

    De John Wells avec Bradley Cooper, Sienna Miller et Omar Sy

    Sortie le 4 novembre 2015

     

    Après une longue disette cinématographique d'un bon mois, plus ou moins volontaire, seul Bradley pouvait me faire retourner dans mes salles noires préférées.

    Et de quelle manière !! il est juste MAGISTRAL ... 

    J'appréhendais un peu, un peu refroidie par un box-office désastreux aux Etats-Unis où la comédie est déjà annoncée comme un flop ... 

    Puis, comme toujours dans ces cas-là, je me dis qu'au pire je mate mon Bradley adoré pendant une heure trente.

    C'est dans cet état d'esprit que j'entame le film et il faut avouer, il y a de quoi bader ... jamais il n'a été aussi beau ... juste à tomber par terre Bradley ... et puis en fait, peu à peu, la mayonnaise prend ... 

    La réalisation y est pour beaucoup, les aliments sont filmés au plus près, à tel point qu'on a parfois l'impression de sentir les odeurs, d'avoir les papilles qui pétillent.

    La caméra se fait câline avec les fourneaux, les visages, les expressions, les gestuelles   ... elle tourne autour de Bradley en permanence, faisant presque passer les autres acteurs au rang de simples seconds rôles insipides ... 

    Bradley explose ... quel talent (et je suis tout à fait objective !) ... je pense qu'il livre ici une de ses meilleures performances jusqu'à ce jour (que je placerais juste après The Place Beyond The Pines et juste avant l'injustement méconnu The Words) ... d'une justesse rare, parfaitement crédible, les gestes sont sûrs, nets et précis ... et quel charme, quel charisme ...  

    Au final on est totalement envoûté par ce film atypique tant dans son sujet que dans sa mise en scène, ses dialogues savoureux et sa direction d'acteurs.

    La fin est émouvante, la gorge se serre ... 

    Au début on est subjugué par Bradley (enfin quand on est fan comme moi, ou même si l'on ne l'est pas), à la fin on est subjugué par le film ... 

    Une vraie réussite .... 

    Mais sérieusement à quand l'Oscar pour Bradley si ce n'est pour une telle performance ? 

    Vu les chiffres, pour celui-ci je n'y crois guère malheureusement, espérons pour le prochain (Joy en décembre il me semble) ... 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :