• Le jeune cinéma français au coeur d'un festival en ligne

    Première édition de MyFrenchFilmFestival.com. Ce festival sur Internet propose de visionner, entre le 14 et le 29 janvier, une dizaine de premiers films français et d’en distinguer quelques-uns. L’intérêt : faire connaître le jeune cinéma français à l’international.

    Les festivals sur Internet ont la cote. Il y a un mois, dans le cadre de l’année croisée France-Russie, le Mix Movie Festival proposait aux Français de visionner quelques films russes et de voter pour l’un d’entre eux, tandis que les Russes accédaient et distinguaient quelques films français.

    MyFrenchFilmFestival.com reprend le même principe : des films en ligne pendant deux semaines avec la possibilité de voter. Sa spécificité : faire découvrir aux internautes la jeune création cinématographique française à travers une dizaine de courts métrages et une dizaine de premiers longs métrages. Résolument ouvert sur l’international, le site propose les films en dix langues.

    Une sélection éclectique

    Parmi les long métrages proposés en accès payant, la sélection est pour le moins éclectique. Les internautes pourront par exemple voir (ou revoir) Espion(s), réalisé par Nicolas Saada. Le film raconte l’histoire de Vincent (interprété par Guillaume Canet) qui profite de son travail dans un aéroport pour s’enrichir en volant quelques biens. Après la mort de son collègue suite à l’explosion d’un flacon de parfum présent dans une valise diplomatique, Vincent est approché par les services secrets anglais et français pour collaborer avec eux.


    Autre film proposé, La Famille Wolberg, réalisé par Axelle Ropert (journaliste aux Inrockuptibles), avec François Damiens et Valérie Benguigui dans les rôles-titres. Prenant le contre-pied des films où la famille n’est que le lieu de terribles règlements de compte, la réalisatrice brosse le portrait touchant de Simon Wolberg, mari très attentionné et père envahissant.


    L’autre, réalisé par Patrick Mario Bernard et Patrick Trividic, met en scène Anne-Marie (Dominique Blanc), qui se sépare de son compagnon pour retrouver sa liberté. Mais celui-ci se remet en couple, et Anne-Marie devient folle de jalousie ; elle bascule alors dans un monde inquiétant…


    Parmi les autres films proposés : Adieu Gary de Nassim Amaouche, avec Jean-Pierre Bacri et Dominique Reymond ; Bus Palladium de Christopher Thompson, avec Marc-André Grondin et Arthur Dupont ; Complices de Frédéric Mermoud, avec Gilbert Melki et Emmanuelle Devos ; Le Bal des actrices de Maïwenn, avec Jeanne Balibar et Romane Bohringer ; Qu’un seul tienne et les autres suivront de Léa Fehner avec Farida Rahouadj et Reda Kateb ; Tête de turc de Pascal Elbé, avec Roschdy Zem ; Tout ce qui brillede Géraldine Nakache et Hervé Mimran, avec Leïla Bekhti.

    Six prix seront décernés à l’issue du festival (trois pour les longs métrages, trois pour les courts métrages) : le Prix des internautes, le Prix des blogueurs étrangers, le Prix de la presse internationale. A noter la présence d’un film hors-compétition : French Cancan, de Jean Renoir.

    Benoît Rivière

     

    PALMARES

     

    Prix du jury : Qu'un seul tienne et les autres suivront

    Prix du public : Tout ce qui brille

    Prix des bloggeurs : Espion(s)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :