• M. POPPER ET SES PINGOUINS

    Synopsis : Enfant, Tommy Popper attendait impatiemment les occasions de parler par radio à son père, un explorateur toujours parti aux quatre coins du monde. Des années plus tard, Popper est devenu un brillant promoteur immobilier à Manhattan. Sa réussite lui a coûté son couple : divorcé d’Amanda, il ne voit plus ses enfants qu’un week-end sur deux. M. Popper mène une vie solitaire et luxueuse dans son appartement ultramoderne de Park Avenue, et il est sur le point de devenir un des associés de la prestigieuse firme qui l’emploie. Mais lorsqu’un matin, il reçoit l’ultime cadeau de son père décédé – un pingouin vivant, sa vie bascule.

    De Mark Waters avec Jim Carrey, Carla Gugino et Ophelia Lovibond

    Sortie le 20 juillet 2011

    Mais pourquoi je suis allée voir Jim Carrey faire le clown, je le déteste quand il fait le pitre (toujours les mêmes mimiques, toujours les mêmes grimaces, rien de nouveau à l'horizon), alors qu'il est si bon dans des rôles plus sérieux (The Truman Show ou I love you Phillip Morris) ? Pourquoi ? Parce qu'une amie m'a dit que ce film n'était pas si mal. Que rien d'autre à l'affiche ne m'attirait vraiment après Colombiana, et que les horaires me convenaient ... !!

    Bon, je reconnais volontiers qu'il y a un énorme travail autour du dressage des pingouins et autres images de synthèse pour donner un résultat correct, et il est vrai que les facéties des animaux sont amusantes.

    Je reconnais aussi qu'il y a quelques vues sur New York magnifiques.

    Je reconnais encore qu'il y a une bien belle palette de seconds rôles, Carla Gugino a une vraie présence et un regard prenant, Ophelia Lovibond est mignonnette et les deux gamins sont adorables.

    Mais cela reste un petit film pour enfants, qui ne fait jamais vraiment rire, juste par instants fugaces rigolo et plaisant, mais voilà je me suis un peu ennuyée.

    J'y ai presque préféré le premier quart d'heure où l'on voit le héros enfant attendant des nouvelles de son père, ou encore la toute fin.

    Bref, c'est un peu bébête, Jim Carrey est fade et sans surprise, le méchant est pathétique, et c'est bourré d'idées complètement débiles. Dommage il y avait un potentiel pour réaliser une exquise comédie absurde mais le réalisateur s'est planté sur toute la ligne.

    Bref, ça ne casse pas trois pattes à un canard ... euh à un pingouin !!!!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :