• MON PERE EST FEMME DE MENAGE

    Synopsis : Polo a 16 ans et les complexes d’un ado de son âge. Entre une mère alitée et une soeur qui rêve d'être miss, le seul qui s’en sorte à ses yeux, c’est son père. Hélas, il est femme de ménage...

    De Saphia Azzedine avec François Cluzet, Jérémie Duvall, Nanou Garcia et Alison Wheeler

    Nouveauté


    Lorsqu'on est écrivain, on ne s'improvise pas cinéaste ... !! Saphia Azzedine adapte son propre roman mais se plante sur toute la ligne, substituant avec beaucoup trop de maladresses et de gaucherie sa caméra à sa plume.

    Car malheureusement, son film n'est qu'une succession de saynètes sans lien les unes avec les autres, on dirait qu'elle a conçu sa comédie à la va-vite, bâclant sa réalisation un peu trop linéaire et plate ainsi que son montage manquant cruellement de fluidité, comme si elle avait mélangé les bobines et les couleurs de sa palette.

    C'est dommage car l'écriture n'est pas mal du tout, les dialogues sont souvent drôles même (les joutes verbales des copains lycéens sont excellentes), les situations sont parfois amusantes, mais quelle déception tant les personnages sont survolés, tant le postulat de départ (et pourtant le conflit social et de génération était un sujet en or sur lequel on pouvait faire une oeuvre majeure) est dilué sous un déluge de scènes superficielles et inintéressantes, au détriment de face-à-face touchants qui se perdent au milieu.

    Le format est plutôt court (1 h 20) et aurait pu en conséquence gagner en intensité mais non ... car le final a une belle morale sur la transmission ...

    Heureusement qu'il est sauvé par les acteurs, François Cluzet toujours aussi excellent mais ici un peu sous-exploité, Jérémie Duvall (vu récemment aux côtés de Gérard Lanvin dans Le fils à Jo) prometteur, Nanou Garcia touchante, la jeune Alison Wheeler qui délivre une partition drôlissime de nunuche, même si son physique de grande blonde aux yeux bleus détonne, et offre sans nul doute par son potentiel comique les meilleurs moments de cette comédie gentillette mais trop artificielle.

    Un film bancal et médiocre, inégal et malhabile, qui aurait mérité une adaptation plus contrôlée et cadrée, dénué de professionnalisme et de perfectionnisme.

    Une grosse déception parce que François Cluzet est pour moi un acteur de tout premier plan qui mérite mieux qu'une apprentie réalisatrice qui a bien des progrès à faire si elle veut se faire une place au soleil du septième art.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :