• PAULINE DETECTIVE

    Synopsis : Plaquée par son petit ami, Pauline se laisse entraîner par sa sœur dans un palace de la riviera italienne. Au lieu de savourer les joies du farniente, elle se persuade qu’un crime a été commis dans l’hôtel et s’improvise détective, embarquant dans ses investigations un séduisant maître-nageur…

    De Marc Fitoussi avec Sandrine Kiberlain, Audrey Lamy et Antoine Chappey

    Sortie le 3 octobre 2012

    Le ton est donné d'emblée : nous sommes dans une comédie policière légère et court vêtue !! et ce dans toutes les acceptions du terme.

    Légère par son côté vivifiant, coloré et rafraîchissant, mais également légère par un scénario un peu bâclé écrit à la va-vite où fourmillent plein d'idées loufoques et amusantes (les gazettes d'hebdomadaires qui tournoient entre deux scènes - l'héroïne est journaliste qui s'improvise donc détective ...) mais sous ou mal exploitées. On se croirait dans un roman de bibliothèque rose ou verte, même si c'est ce que souhaitait le réalisateur, mais le problème est qu'il ne maîtrise pas suffisamment son affaire pour nous embarquer complètement.

    Et puis ce qui m'a le plus gênée, c'est le gros problème de casting. Alors oui Sandrine Kiberlain est excellente, sexy, pimpante, surprenante et tout et tout, et mérite sans nul doute les commentaires dithyrambiques que j'ai pu lire sur son interprétation, mais je la trouve trop âgée pour le rôle. J'aurais bien inversé les deux moi !! Audrey Lamy en détective amateur délurée qui a le bagou, la jeunesse, la curiosité, l'intrépidité et la malinité nécessaires affublée d'une grande soeur timorée. Alors peut-être que justement l'idée était de mettre du contraste dans tout ça et d'étonner par cette paradoxalité dans la tenue des rôles mais cela ne m'a pas plu du tout.

    Reste que la comédie est plutôt sympathique au demeurant, à la photographie très riche, et assez enlevée, bourrée de références et de clins d'oeil mais elle manque de quelque chose, d'une certaine magie et de pétulance. J'aurais aimé sentir pétiller en moi les bulles de champagne.

    Cette Miss Marple en jupon d'été aurait méritée d'être un peu mieux cadrée et dirigée.

    Et puis le film, dans sa construction, est un peu trop copié-collé sur les Hercule Poirot (voir Mort sur le Nil, Le crime de l'Orient-Express, etc.).

    Et puis, et puis, et puis ... bref, la mayonnaise n'a pas pris !

    Et dire qu'il pourrait y avoir une suite ....... c'est ce que la fin pourrait laisser supposer ....



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :