• SANCTUM

    Synopsis : Plongeur expert, Frank McGuire se lance dans l’exploration à haut risque des grottes immergées d’Esa’ala, dans le Pacifique sud. Il emmène avec lui entre autres son fils de dix-sept ans, Josh, et le milliardaire Carl Hurley, qui finance l’expédition. L’équipe s’engage dans le plus vaste, le plus mystérieux et le plus inaccessible des réseaux de grottes du monde. Lorsqu’une tempête tropicale s’abat sur la zone, ils sont obligés de s’enfoncer dans le labyrinthe sous-marin pour lui échapper. Désormais perdus dans un décor incroyable, ils doivent absolument trouver une issue avant qu’il ne soit trop tard. Ce monde inconnu ne leur pardonnera aucune erreur…

    De Alister Grierson avec Richard Roxburgh, Rhys Wakefield et Alice Parkinson                                        

    Nouveauté


    Je suis claustrophobe, expliquez-moi pourquoi je suis allée voir ce film où, dès le pitch, on sait à quoi s'attendre !!

    Voici donc une plongée vers les entrailles de la terre, au coeur de grottes ahurissantes. Alors certes le scénario n'est pas ce qu'on a fait de mieux dans le genre, primaire, à l'instar des dialogues. Les situations et rebondissements divers et variés sont clichés et calculés au millimètre, sans aucune surprise. Ni bonne ni mauvaise d'ailleurs ..

    Mais la réalisation magistrale, les images magnifiques, les excellents effets spéciaux et de 3D octroient au film une redoutable efficacité et font qu'il est bougrement bien réussi visuellement parlant.

    Sans oublier la qualité des prises de vue sous-marines, les décors (naturels ou non) splendides, des paysages fabuleux, le tout vous coupe le souffle, vous oppresse. Le but est atteint. Vous êtes vraiment sous la terre avec les personnages, écrasé par tout le poids du monde. Certaines séquences sont terriblement étouffantes, votre poitrine se comprime. Bref, l'adrénaline et l'oeil sont sans cesse sollicités.

    Il est vrai que sans la 3D, le film pourrait être taxé d'une mauvaise série B, banale et sans intérêt aux dialogues poussifs, mal interprétée par des acteurs qui s'investissent peut-être physiquement mais qui ne sont pas très convaincants si l'on s'arrête au jeu pur en dehors des scènes de cascades.

    Oui mais voilà, un jour James Cameron a révolutionné le genre et a permis à certains metteurs en scène de réaliser des oeuvres époustouflantes.

    Celle-ci ne restera pas dans les annales mais a le mérite de vous en mettre plein la vue et d'être adaptée de faits réels, ce qui lui donne un petit plus indéniable.

    Et puis je n'ai pas été insensible au charme du jeune acteur, Rhys Wakefield, qui tire son épingle du jeu.


    Finalement, j'ai trouvé ce film plutôt bien car superbement réalisé et on sort de la salle en inspirant une bonne goulée d'air frais comme si vous sortiez d'une heure et demi d'apnée. Pari réussi !!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :