• THE AMAZING SPIDERMAN

    Synopsis : Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. Il est aujourd’hui au lycée, mais il a du mal à s’intégrer. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter essaie de comprendre qui il est et d’accepter son parcours. Amoureux pour la première fois, lui et Gwen Stacy découvrent les sentiments, l’engagement et les secrets. En retrouvant une mystérieuse mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents, ce qui le conduit rapidement à Oscorp et au laboratoire du docteur Curt Connors, l’ancien associé de son père. Spider-Man va bientôt se retrouver face au Lézard, l’alter ego de Connors. En décidant d’utiliser ses pouvoirs, il va choisir son destin…

    De Marc Webb avec Andrew Garfield et Emma Stone

    Nouveauté

    Déconseillé au moins de 10 ans

    Alors là, je n'ai qu'un mot à dire : WOU-A-OUH !!

    Hein ? quoi ? faut que je développe ? bon ok ...

    WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAZZZZZZZZZZZZZZZAAAAAAAAAAAAA !!

    Je reprends mes esprits et la plume pour tenter de vous persuader par ce bulletin de ne louper ce chef d'oeuvre sous aucun prétexte !!

    J'ose dire chef d’œuvre tant ce film est hallucinant, époustouflant, démentiel ...

    Marc Webb avait fort à faire pour reprendre la franchise après la trilogie de Sam Raimi mais j'avoue que le passage de témoin est plus que réussi.

    Tourné en 3D (et non converti en post-prod), le film prend de multiples dimensions pour nous embarquer dans les airs, car souvent réalisé en caméra embarquée et/ou subjective, on est dans les bras de Spiderman, on se surprend à décrocher la mâchoire pour des voyages multisensoriels au-dessus des toits de gratte-ciel (New York est magnifiquement filmé) fermement accroché aux filins de soie !!

    Déjà le scénario choisit un parti pris intéressant puisqu'il s'attarde sur les vrais parents du héros et sur leur histoire quelque peu nébuleuse que l'on va découvrir peu à peu ... ensuite il nous propose un Spiderman inédit, beaucoup plus humain que surhumain, plus réaliste, il se blesse, il se prend des coups donc a inévitablement des hématomes, il finit le film dans un état pitoyable digne de ceux de Bruce Willis en fin de Die Hard !! le marcel en moins et la combi moulante en plus (toute déchirée et sale).

    Spiderman n'est pas ici un super héros, il est un héros super.

    Campé surtout par un Andrew Garfield qui a un charme fou et qui relègue au rang de sous-fifre le benêt de Tobey Maguire oublié en deux secondes chrono. Je suis tombée amoureuse d'Andrew Garfield dès la dixième minute ... comment ne pas tomber amoureuse de lui ?

    Il a un charisme incroyable, il est drôle, l'oeil frise, le sourire charme, le corps souffre, le coeur respire, l'âme transpire ... et puis il est acoquiné d'une Emma Stone bien plus sympa et intéressante que son prédécesseur (Kirsten Dunst est bien dans la trilogie certes mais Emma est beaucoup mieux). Cette jeune actrice, étoile montante à Hollywood, a du caractère et on le ressent dans chaque plan.

    Tous deux se sont investis énormément dans leur rôle, Andrew Garfield a subi un entraînement intensif de plus de six mois. L'acteur a été suivi par un coach et par un conseiller nutritionniste pour augmenter sa masse musculaire. Il a également travaillé avec la famille Armstrong, responsable des cascades, pour assurer lui-même une grande partie du travail. Au programme : entraînement six jours par semaine au basketball, aux arts martiaux, au trampoline et à la discipline du "parkour", démocratisée par les Yamakasi.

    Et à l'écran, le résultat est plus que convaincant, il est juste sensationnel dans tous les sens du terme, Mark Webb n'est pas un manchot derrière sa caméra et nous malmène comme dans une attraction de Disneyland !!

    La dernière demi-heure vaut son pesant de cacahuètes tant on est bringuebalés dans tous les sens, vous faites des wouaouh, des aaaaaaaah, des wazaaaaaaa, des yououh, des youpis !!!! et pas que parce que Andrew Garfield est à tomber par terre !! certaines séquences sont juste ahurissantes !!

    Mais je pense aussi que ce qui fait que le film fonctionne aussi bien est la bonne dose d'humour qui y réside (j'ai éclaté de rire à plusieurs reprises), la relation plus que fusionnelle entre les deux acteurs (en couple à l'écran comme à la ville), leur complicité transpire dans chaque image, et une réalisation à couper le souffle qui vous scotche au fauteuil ...

    Seul petit bémol à émettre : le méchant n'est pas très réussi, les gros plans sur son faciès de lézard sont presque ridicules et c'est un peu dommage.

    Mais il faut absolument voir ce film en 3D, il vous transporte, mixant différents sentiments qui vous animent : de la tendresse à la vue de ces deux héros hyper attachants, de l'amusement, et surtout de la folie ... de la folie pure mais bonne ... excellente même .. la dernière demi-heure vous procure plus d'une décharge d'adrénaline et quand vous sortez de là, vous êtes juste en état ... de grâce et/ou de lévitation !!!!

    C'est un divertissement de grande qualité bourré d'effets spéciaux extraordinaires, d'idées fantasques et fantastiques, et dont la suite est déjà en chantier ... et j'ai fort hâte ...

    Je me demande même si je ne vais pas aller revoir celui-ci (sans la mémé à choucroute ^^^^ expliquez moi pourquoi ça tombe toujours sur moi qu'une mémé à choucroute s'installe pile devant moi alors que la salle est au trois quart vide !!) ..

    GEEEEEEEEEEEEENIAL ...

    AMAZING !!!!

    (et puis Andrew Garfield quoi ... ♥ Andrew ♥ ... !!!)


    (ps : attention, n'y emmenez pas vos bambins et surtout pas devant la 3D, beaucoup seront sûrement impressionnés ... ce n'est pas recommandé pour les plus jeunes - une mère et son gosse de six ans sont sortis très rapidement de la salle, il n'arrêtait pas de pleurer !!)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :