• TOI, MOI, LES AUTRES

    Synopsis : Gab a une vie rangée : une fiancée, un mariage en préparation, une famille aisée. Leïla ne s’autorise pas à vivre la sienne : des études de droit, un petit frère turbulent, une maman partie trop tôt… Alors lorsque Gab renverse le petit frère de Leïla, c’est le choc des mondes et le début d’une grande histoire d’amour qui va se heurter violemment à la réalité. Tina, la plus proche confidente de Leïla est sans papiers, sous la menace d’une reconduite à la frontière et se fait arrêter. Alors que le monde de Leïla s’effondre, Gab est prêt à tout pour elle, même à s’opposer à son père, préfet de police.
    Et qui a dit que rien n’était impossible tant qu’on a de l’amour ?…

    De Audrey Estrougo avec Leïla Bekhti et Benjamin Siksou                                                                       

    Nouveauté


    Après l'étouffant Sanctum, je me suis tournée vers une comédie musicale a priori légère et rafraîchissante. Je dis bien a priori car a posteriori elle s'avère beaucoup plus grave qu'elle n'y paraît sur l'affiche ou la bande annonce, interpellant sur un sujet sensible et grave.

    Porté par un couple de jeunes acteurs prometteurs : Leïla tout auréolée de son récent César (ce qui m'a motivée aussi pour aller voir ce film et la salle était quasi-pleine d'ailleurs) est pimpante, pétillante, chantonne plutôt bien avec sa voix légèrement cassée, elle est ravissante et douée (mais bon j'aimerais maintenant qu'elle sorte de ce genre de rôle stéréotypé et qu'on lui propose tout autre chose) et Benjamin (mais c'est qu'il deviendrait presque beau ce petit con !!!!) qui sait chanter, ça c'est une certitude même si je n'aime pas sa voix, et qui s'affirme de plus en plus comme acteur.

    J'ai trouvé le film très habile, malgré des espaces musicaux qui tombent parfois pas tout à fait à propos et qui ne sont pas toujours du meilleur goût, alors que d'autres sont sublimes, pleins de charme et de grâce (la virée sur les toits ou les deux blacks en prison - moment très émouvant - aux fabuleuses voix !!), qui ont toutefois le mérite d'être bien interprétés (et dont les paroles collent parfaitement aux dialogues et au déroulement de l'histoire) par de vrais chanteurs, colorés, aux chorégraphies simples mais bien dansées.

    Il aborde surtout le thème des sans-papiers avec beaucoup de justesse et d'humanité, présentant des portraits touchants (Marie-Sonha Condé est poignante) s'achevant comme un documentaire et au final laissant couler la larmichette.

    Même si l'on s'attache immanquablement au couple formé par Leïla et Benjamin, on ne peut qu'être bien agréablement surpris par tous les seconds rôles excellents (Chantal Lauby est hilarante).

    J'ai trouvé cette comédie bien écrite et originale souffrant toutefois d'erreurs de débutante, d'une certaine naïveté et d'une réalisation un peu trop fermée et statique. Elle aurait mérité un peu plus de perfectionnisme et d'ambition pour être réellement brillante.

    Mais on passe vraiment un bon moment et elle donne foi en la solidarité, vous laissant un moral au beau fixe et le sourire aux lèvres.

    (Et du coup après je suis retournée voir Rien à déclarer et j'ai ri encore plus que la première fois ; j'aime toujours mieux les deuxièmes fois, entendre ce que je n'ai pas entendu, voir ce que je n'ai pas vu, anticiper les moments drôles, m'attacher davantage à la réalisation qu'à l'intrigue, et m'attendrir devant le visage de Dany Boon !!!) ...



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :